Comment sauver le Japon de la crise ? Louer ses îles !

Publié le par David-Antoine Malinas


Un article qui fait vraiment du bien écrit par Amy Chavez dans le Japan Times :

"My plan would increase the overall island population by 400,000, build a new industry, and create up to a million jobs. This idea would make you, me and Japan very rich."

La solution : louer les îles japonaises à des clients très intéressés, les maldiviens, habitant des Maldives, pays qui devrait devenir le prochain Atlantide d'ici peu (réchauffement de la planête oblige).
Et en plus "il sont à 70 pour cent Bouddhistes". Donc en plus de résoudre un problème économique, en option, on peut même résoudre le problème du vieillissement de la population japonaise avec une immigration autant, sinon plus acceptable, que celle des Brésiliens descendants de Japonais.

Au regard du temps qu'il faut au le gouvernement japonais pour prendre la mesure de la considération qu'il faudrait porter à la mise en oeuvre d'un plan de relance cohérent (c'est long mais c'est le dernier mot qui est important), disons avant l'année du tigre (2010), le projet d'Amy devient beaucoup moins utopique finalement.

Le lien ici.


Publié dans La crise au Japon

Commenter cet article

David-Antoine Malinas 10/02/2009 04:08

Bonjour monsieur Dersot,Je vous remercie pour votre commentaire. C'est vrai que c'est une utopie et j'ai adoré le ton de l'auteur. Je ne suis jamais allé sur cette île - ces îles - je visite plutôt l'autre côté, c'est moins pollué. Mais ce n'est que partie remise. Il y a notamment une exubérance géographique de l'île de Shikoku - un cap à la cyrano - qui permet de rejoindre l'île de Kyushu directement.Pour des informations géographiques sur les îles de la mer de Seto : http://www.oceans.logo4you.co.uk/pasea_seto.htmlBien cordialementDavid-Antoine M.

Lionel Dersot 10/02/2009 00:03

Je vous invite si ce n'est pas fait à aller sur l'île d'Amy Chavez. Vous comprendrez que c'est une utopie, mais je pense que vous comprenez dejà.