Samedi 8 décembre : Conférence et nuit à la belle étoile

Publié le par David Malinas

Le 8 décembre, à Tokyo, la  journée est chargée avec deux évènements :


Université Sophia
27ème symposium international

Globalisation, pauvreté et exclusion sociale dans les pays développés : perspectives sur les sans-abris, les "freeters", et les travailleurs immigrés


10:00am
Opening Remarks SHIMOKAWA Masatsugu (Director, ISSJ, Sophia University)
Welcoming Address ISHIZAWA Yoshiaki (President, Sophia University)
Orientation SHIMOKAWA Masatsugu

Keynote Presentations:‘Globalization, poverty
and social exclusion in Developed Countries’
Chair TANAKA Kazuko (Professor, International Christian University)

  • The situation and responses in France, POURRE Annie Droit au logement(DAL), NO-VOX, Part-time Lecturer, Institut d'Etudes Politiques de Paris
  • The situation and responses in South Korea SHIN, Myong-Ho(vice-director of Korea Center for City and Environment Research: KOCER)
  • The situation and responses in Japan, SASANUMA Hiroshi (Professor, Shizuoka University)
12:30pm
Intermission

1:30pm

Panel Discussion “The Current Situation and
Issues Surrounding the Homeless, “Freeters,”
and Migrant Workers”

  • Report: A first-hand report on “homeless”, NAKAGIRI Kosuke (Kamagasaki Patrol)
  • Report: A first-hand report on “freeters”, YAMAGUCHI Motoaki (Freeter Zenpan Roudou Kumiai: FZRK)
  • Report: A first-hand report on “migrant workers” YAMAGUCHI Tomoyuki (Asian People’s Friend -ship Society: APFS)

Panelists:POURRE Annie, SHIN Myong-Ho,
SASANUMA Hiroshi
Chair: SHIMOKAWA Masatsugu

3:30pm
Intermission

4:00pm
Joint Prayer
Rev. KITAHARA Yoko (International Christian University)
Fr. HAIDAR Juan (Sophia University)

4:10pm

Workshop ‘Globalization and marginalization’

  • Panelists: POURRE Annie, SHIN, Myong-Ho, SASANUMA Hiroshi, NAKAGIRI Kosuke YAMAGUCHI Motoaki, YAMAGUCHI Tomoyuki, INABA Nanako (Ibaraki University), CHIBA Akihiro(COE Visiting Professor, International Christian University)
Chair: NAKANO Koichi (Sophia University)

5:45pm
Closing Remark UETA Takako (Director, SSRI, International Christian University)




Ensuite, à partir de 6 heures, il y a un mouvement de soutien pour les sans-abri, inspiré de l'action des Don Quichotte. Nous allons camper sur les bords de la Sumida Gawa, là ou il y a depuis le début des années 90, la plus forte concentration de sans-abri à Tokyo.


8 décembre à partir de 18h00
Lieu : Sumida Gawa, Sakurabashi
Cinéma en plein air - Camping

Si vous pouvez apporter (en plus de dons toujours bienvenus) :
sac de couchage (ou bien des couvertures, des matelats etc.)
on va construire des maisons de cartons, mais il fait froid !
tout ce qui peut tenir chaud (comme des kairo)


9 décembre
8h petit-déjeuner

8h30 réunion
rédaction des formulaires
de demande de minimum vital (seikatsuhogo)


Pour résumer le message envoyé par la sôgidan, relayé par la koen no kai :
La politique actuelle en faveur des sans-abri au Japon est insuffisante. Alors qu'à Tokyo, la politique de réinsertion par les appartements avait pour objectif de résoudre le problème général de la pauvreté à la rue, elle n'a été dirigée que vers les sans-abri qui étaient sédentarisés dans les parcs, excluant, les autres sans-abri (nomades). De plus, les gardiens de parc interdisent désormais la sédentarisation des nouveaux sans-abri.  Le but de cette politique semble donc avant tout de  résoudre le problème de la présence des sans-abri dans les grands parc de la ville  et de rendre la présence des sans-abri moins visible.

En ce mois de décembre, la Sogidan lance donc deux actions pour lutter contre la politique de réinsertion de la Mairie de Tokyo. D'une part, elle continue une action juridique collective entreprise l'année dernière avec des avocats afin de faire le forcing pour que les sans-abri puissent accéder au minimum vital (seikatsuhogo - le RMI japonais).
Ensuite, elle souhaite assurer aux sans-abri qui restent dans la rue le moyen de rester en vie, c'est-à-dire de leur permettre de construire des abris.

Publié dans Recherche post-doc

Commenter cet article