Japon. Enquête sans-abri 2007 (4)

Publié le par David-Antoine Malinas

Allongement de la durée de vie à la rue

Le nombre de sans-abri qui sont à la rue depuis moins de 5 ans est en forte baisse et passe entre 2003 et 2007 de plus de 60% à 40%. La catégorie qui concentre le plus fort pourcentage, soit 30%, est celle des personnes qui sont à la rue depuis plus de 5 ans et moins de 10 ans. La population qui demeure à la rue est donc de moins en moins composée de primo-arrivant mais de personnes qui ont une longue expérience de la rue.

Graphique 7 - Durée de vie à la rue
Source : enquête nationale sur la situation des sans-abri 2007 http://www.mhlw.go.jp/houdou/2007/04/h0406-5.html

Vie à la rue

70% des sans-abri travaillent, et près de 70% de ceux qui travaillent  sont dans la récupération (aluminimum des canettes, cartons, livres, tri sélectif). 10% travaillent dans l'industrie du bâtiment. Le revenu de 75% des sans-abri qui travaillent se situe entre 10 000 yens et 30 000 yens (60 et 180 euros)  par mois. 90% des sans-abri qui travaillent n'ont aucune autre source de revenu. Dans le cas d'une aide complémentaire, la solidarité familiale est rare et ne représente pas 10% de ces aides.

Les sans-abri identifient trois problèmes principaux qui sont dans l'ordre : le maintien d'une hygiène appropriée, la conditions météorologique de survie (froid, pluie) et la difficulté de trouver de la nourriture. A la question, "quel est le problème le plus récurrent ?", près de 30% des sans-abri choisissent "trouver de la nourriture", soit la réponse la plus importante.





Commenter cet article